Les dossiers

Quelles sont les représentations du Cameroun en Belgique ?

By 9 décembre 2020No Comments

Pour des relations internationales solides, les pays doivent disposer d’organes représentatifs un peu partout. C’est sans doute de cette idée que sont nés les ambassades et consulats. Le Cameroun, État africain, a des représentations dans de nombreux pays notamment la Belgique. Ces organismes jouent plusieurs rôles pour améliorer le climat diplomatique et le bien-être de la diaspora.

L’ambassade camerounaise en Belgique

SituĂ©e dans la ville de Bruxelles, l’ambassade du Cameroun près de la Belgique est une institution Ă  part entière. Elle s’occupe principalement des relations diplomatiques qu’elle se doit d’entretenir. Cette dĂ©lĂ©gation du pouvoir camerounais est très importante pour assurer la frĂ©quence des occasions d’affaires ou d’accords entre les deux pays. Elle Ă©vite Ă©galement au gouvernement les voyages Ă©puisants et favorise l’acquisition des opportunitĂ©s.

L’ambassade est entièrement indépendante et possède un droit légal d’exercice de ses fonctions. Elle doit juste se soumettre aux exigences basiques prescrites par le pays hôte, la Belgique.

De plus, l’ambassade a pour mission de diriger les aides humanitaires et de contribuer Ă  la prĂ©servation des valeurs culturelles camerounaises. Elle fait la promotion des cultures endogènes en cĂ©lĂ©brant les journĂ©es et fĂŞtes nationales du Cameroun. Du point de vue humanitaire, elle aide ces concitoyens qui vivent dans des conditions dĂ©plorables Ă  s’en sortir. Cet aspect peut prendre en charge le logement, la nourriture, les soins mĂ©dicaux et la sĂ©curitĂ©. Lorsque la situation des concitoyens devient ingĂ©rable, l’ambassade se charge de fournir les documents nĂ©cessaires Ă  l’individu pour son retour au pays. Le chef de mission et ses collaborateurs ont pour rĂ´le d’offrir le meilleur service aux concitoyens mĂŞme si l’efficacitĂ© n’est pas encore tangible.

Consulat camerounais en territoire belge

Le consulat est un Ă©tablissement qui s’occupe Ă©galement des relations avec les deux États ; le Cameroun et la Belgique. Toutefois, ce service n’est pas forcĂ©ment liĂ© aux relations diplomatiques entre les deux pays, il est ouvert avec le consentement du pays hĂ´te. Les ressortissants camerounais en Belgique peuvent donc porter un terme Ă  leurs problèmes administratifs et avoir un sĂ©jour apaisĂ© en Belgique. Le rĂ´le principal de cette organisation est de faire un recensement des concitoyens qui vivent en Belgique et de leur porter assistance. Le consulat est Ă©galement capable de dĂ©livrer les documents administratifs dont les citoyens camerounais ont besoin. Il peut s’agir entre autres des actes de naissance, des actes de dĂ©cès ou des actes de mariage sur demande du sujet. Après les vĂ©rifications habituelles d’informations, les documents sont transmis par l’ambassade. Il faut nĂ©anmoins noter que cela peut avoir quelques contraintes. Le consul ou l’ambassade doit parfois se soumettre aux exigences lĂ©gislatives mises en place par la Belgique. Cet Ă©tat de choses ne convient pas toujours aux rĂ©alitĂ©s camerounaises.

Cependant, il est vital de s’y plier pour bĂ©nĂ©ficier des avantages Ă  traiter avec l’État belge. Les services en rapport avec les pièces d’identitĂ© sont les plus demandĂ©s par les Camerounais vivants en Belgique. GĂ©nĂ©ralement, il s’agit de restauration de carte d’identitĂ© ou de passeport ou de tout autre document expirĂ©. Le consulat Ă©tant habiletĂ© Ă  fournir, ces services, les sujets sont très souvent satisfaits. Le dĂ©lai de rĂ©alisation peut par contre s’avĂ©rer un peu long.

L’autre service très important que rend le consulat est de permettre à un ressortissant de faire son visa pour le Cameroun. Ceci concerne aussi bien les Camerounais de la diaspora que tous les autres résidents belges. Ce service est donc chargé de fournir le visa aux Camerounais qui souhaiteraient retourner au pays. Toute personne qui désire visiter le pays pour une raison ou une autre doit inéluctablement se rendre à l’ambassade. Enfin, les questions liées aux pertes de documents administratifs sont très récurrentes. Dans ces conditions, l’individu obtient un certificat de perte et un nouveau document. Le défaut majeur une fois encore est le temps mis à reproduire le document. Il faut noter que le processus est relativement long et pose des contraintes au concerné.